Sélection de la langue

Recherche

GeekWeek 7.5

Le Centre canadien pour la cybersécurité est le fier hôte de

GeekWeek 7.5, qui aura lieu du 26 avril au 6 mai 2022.

Cette année, cet événement sera entièrement virtuel.

À propos de GeekWeek

GeekWeek est un atelier annuel organisé par le Centre canadien pour la cybersécurité (Centre pour la cybersécurité) qui incite les principaux intervenants du domaine de la cybersécurité à se réunir dans le but de résoudre certains des problèmes les plus épineux avec lesquels l’industrie doit composer.

Dans cette optique, GeekWeek est une occasion unique d’investir temps et ressources dans des travaux approfondis de recherche et de développement qui visent l’émergence de solutions favorisant la prévention, l’analyse et l’atténuation des cybermenaces. L’événement permet aux intervenants concernés – les équipes d’intervention en cas d’incident critique (EIIC), les partenaires responsables des infrastructures essentielles (gouvernement, finances, santé, etc.), le milieu universitaire et les partenaires internationaux de la cybersécurité – de favoriser les modes de collaboration novateurs et de renforcer la posture de cybersécurité globale.

Depuis 2014, plus de 80 projets ont été réalisés dans le cadre de GeekWeek. Ces projets ont mené à des innovations majeures dans divers domaines, notamment l’analyse et la détection des maliciels, les pratiques saines en matière de cybersécurité, le trafic réseau et l’analyse des journaux.

Il importe de souligner qu’en raison de la nature technique de l’atelier, GeekWeek est un événement sur invitation seulement.

Historique

Le Centre canadien de réponse aux cyberincidents (qui fait désormais partie du Centre pour la cybersécurité) a décidé d’organiser la toute première édition de GeekWeek après avoir pris conscience qu’il existait un réel besoin de promouvoir la collaboration au sein de la collectivité de la cybersécurité. Les ateliers axés sur la recherche de solutions ont pour vocation de créer un environnement propice à la collaboration sur des projets novateurs en cybersécurité.

Au départ, l’événement s’était fixé des objectifs modestes. Toutefois, la première édition a retenu l’attention des organismes du gouvernement fédéral et de l’industrie, et trois fois plus de participants que prévu s’y sont inscrits. Depuis, l’atelier de trois jours s’est transformé en réel événement de huit jours. En 2020, plus de 200 intervenants se sont donné rendez-vous. Collectivement, ils ont consacré 16 000 heures à la recherche ainsi qu’au développement et à l’application de nouvelles idées. Ces heures correspondent au temps de travail annuel de 8,7 employés à temps plein.

Résultats

L’événement GeekWeek a été un moteur de développement et d’innovation dans les domaines suivants :

  • détection des maliciels ;
  • analyse de pourriels et de journaux ;
  • systèmes d’analyse des maliciels s’attaquant aux dispositifs mobiles ;
  • anti-rançongiciels ;
  • outils et techniques de détection des cybermenaces ;
  • technologies et normes s’appliquant à l’échange d’information ;
  • souveraineté informatique/flux de données géographiques ;
  • saines pratiques et prévisions en cybersécurité ;
  • analyse du trafic des réseaux de zombies ;
  • renforcement de la sécurité des dispositifs de l’IdO ;
  • évaluation des systèmes de contrôle industriels;
  • trousses et portables mobiles ;
  • processus de mise en application ;
  • analyse automatisée des maliciels.
 

Pourquoi participer à GeekWeek?

Les participants à cette édition virtuelle de GeekWeek profiteront des avantages suivants :

  • un environnement unique en son genre, qui rassemble des experts de la cybersécurité prêts à relever les défis et à traiter les enjeux touchant la collectivité;
  • un accès à des outils avancés ainsi qu’à des millions d’échantillons de pourriels, de maliciels et de rapports d’analyse;
  • une connaissance accrue des ressources et des solutions dont les professionnels de la cybersécurité disposent;
  • la promotion de nouvelles idées et de solutions novatrices, ainsi que la mise en commun d’information pertinente;
  • une collaboration et un échange d’information accrus entre les partenaires;
  • un réseautage avec les experts de la collectivité de la cybersécurité et l’établissement de relations avec des professionnels du domaine;
  • une compréhension accrue des problèmes que les homologues de l’industrie doivent résoudre.

Organisations participantes

Chefs de file

  • Area X.O
  • AWS
  • BinaryEdge
  • CICRL
  • Hatching
  • HYAS
  • IndroRobotics
  • Intezer
  • Kelvin Zero
  • MDM (Ministère de la Défense nationale)
  • Microsoft Azure
  • OpenPhish
  • Queen’s School of Computing 
  • RMDS
  • Shodan
  • Trellix
  • Université York (Toronto)

Participants

  • Arctic Wolf
  • Bombardier
  • CDW
  • CERT-Bund
  • CISA
  • Cisco Secure
  • CSF (Cégep de Sainte-Foy)
  • EY
  • Field Effect
  • Fortinet
  • Gouvernement de l’Alberta
  • Hôpital d’Ottawa
  • KPMG Egyde
  • Kryptos Logic
  • Loblaw
  • Microsoft
  • NCC
  • NYIT
  • Open Analysis
  • PRIMECorpBC
  • SaskTel
  • Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
  • SIEMonster
  • Sigma Loyalty Group
  • TELUS
  • uOttawa
  • Ville de Calgary

Pour en savoir plus

Pour de plus amples renseignements sur GeekWeek, prière de communiquer avec le Centre pour la cybersécurité.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :