Sélection de la langue

Recherche

Blogue sur GeekWeek – octobre 2018

L’événement GeekWeek V approche à grands pas et aura lieu cette année du 18 au 26 octobre à Ottawa, au Canada. D’envergure internationale, cet atelier annuel de cybersécurité a été lancé par le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) en 2014. Comme le CCRIC fait maintenant partie du Centre canadien pour la cybersécurité, nous sommes heureux de participer à cet événement avec nos partenaires et les intervenants.   

Le principe de GeekWeek est simple : fournir des données et des ensembles d’outils aux participants (c’est-à-dire des professionnels et des étudiants de domaines techniques) et leur demander de travailler en équipe pendant neuf jours pour surmonter des défis liés à la cybersécurité. Les participants mèneront des activités intensives de recherche et de développement pour mettre au point des outils qui permettront de prévenir, de repérer, d’analyser ou de contrer des cyberattaques. 

L’événement GeekWeek en est à sa cinquième édition et ne cesse de grandir. En 2014, 24 participants s’étaient donné rendez-vous pour un atelier de trois jours alors qu’en 2018, plus de 150 passionnés de la cybersécurité se réuniront pendant neuf jours. Les participants de l’an dernier ont investi 12 500 heures à GeekWeek, soit l’équivalent de six employés qui travaillent à temps plein pendant un an.  

Les participants à GeekWeek proviennent de divers milieux au Canada : infrastructures essentielles, universités, autorités chargées de l’application des lois, entreprises de cybersécurité, partenaires canadiens et tous les ordres de gouvernement. Ils se rassemblent pour surmonter les difficultés auxquelles se bute la collectivité de la cybersécurité.  

Comme GeekWeek repose sur l’innovation, la collaboration et une approche axée sur les solutions, les éditions précédentes ont mené à des projets uniques et à des solutions de sécurité très intéressantes pour les intervenants du secteur de la cybersécurité. Les recherches et les projets-pilotes antérieurs portaient sur des sujets divers, entre autres les suivants : outils de détection de maliciels; analyse de pourriels et de journaux; analyse des maliciels qui s’attaquent aux appareils mobiles; cyberattaques menées par l’entremise de navigateurs Web; technologies et normes liées à l’échange d’information; renforcement de l’Internet des objets; analyse automatisée de maliciels.       

Jusqu’à maintenant, les événements GeekWeek ont donné naissance à plusieurs outils qui sont en cours de production au Centre canadien pour la cybersécurité et qui sont utilisés par les participants à GeekWeek pour analyser activement les réelles cybermenaces et pour mieux protéger le cyberespace. 

Il faut pouvoir compter sur l’assistance de partenaires de taille pour organiser un événement de cette ampleur. Comme pour les éditions précédentes, l’Université Carleton a tendu la main à des membres respectés de la collectivité de la cybersécurité au Canada et à l’étranger. De plus, elle s’est associée à nous pour créer une plateforme grâce à laquelle les intervenants peuvent continuer d’échanger sur des idées, des concepts et des prototypes entre chaque édition de GeekWeek. L’Université Carleton a également facilité l’accès aux participants étudiants et aidé ces derniers à nourrir leur réseau et à améliorer leurs compétences en cybersécurité.    

GeekWeek est une plateforme de conception d’outils techniques. Mais l’événement est axé sur la collectivité et met l’accent sur l’importance de l’échange d’information entre les partenaires. Il vise à favoriser le réseautage entre les spécialistes de la cybersécurité de tous les secteurs du domaine. Il permet aux participants de mieux comprendre les difficultés que vivent leurs collègues, de renforcer leurs relations professionnelles grâce au travail d’équipe et de se familiariser avec les ressources qui sont à la pleine disposition des professionnels de la cybersécurité. Vous aimeriez prendre part à la prochaine édition de GeekWeek? Les invitations seront lancées au printemps de 2019.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :